Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Air et Vie Air et Vie

Potrait de bénévole : François Ortega

François, bénévole d'Air et Vie, découvre le projet depuis quelques mois.

Qui suis-je ?

Je m’appelle François Ortéga. Je suis marié (ma femme s’appelle Cathy) et j’ai  63 ans.

Mon nom est d’origine espagnole. Mes grands-parents ont quitté l’Andalousie dans les années 1900 pour émigrer en Algérie. Je suis ce qu’on appelle un « pied noir ». C’est à la fin de la guerre d’Algérie, en 1962, que ma famille est partie, comme beaucoup d’autres, pour venir en France. Nous nous sommes installés un peu par hasard à Strasbourg, où j’ai fait toutes mes études. J’ai toujours été « d’ailleurs »  pour les autres mais, comme beaucoup de déracinés, je ne me sens ni d’ici, ni d’ailleurs. Je suis de l’humanité.

Qu’est-ce que je fais ?

Je suis à la retraite. J’ai fait toute ma carrière dans l’éducation nationale comme enseignant, professeur de mathématiques, en collège (Metz-Haguenau) puis en lycée technique (Strasbourg-Saverne).

Actuellement j’ai des occupations de retraité : bricolage et  jardinage.

Comme loisirs, essentiellement la randonnée dans les Vosges et ailleurs (avec Cathy nous avons fait tout le chemin de Saint-Jacques de Compostelle à partir du Puy-en-Velay en 4 parties).

Je suis membre, depuis le début, de l’association « Jouons le Jeu » où je participe aux permanences  de  la ludothèque, actuellement à Birkenwald. Celle-ci va prochainement déménager à Air et Vie ! Je suis aussi « créateur de sauces pour spaghettis » lors des repas pris ensemble avec l’équipe.

Mon rêve pour Air et Vie ?

 Qu’Air et Vie soit un endroit paisible, un endroit de ressourcement ; et pour cela, il me semble, il faut que les bénévoles soient nombreux sur place, il faut qu’il y ait toujours quelqu’un prêt à expliquer, accompagner, tempérer, répondre au plus vite aux demandes.

Je me verrais bien faire l’accueil des nouveaux arrivants, leur faire visiter les lieux, leur expliquer le fonctionnement de la maison etc…je me verrais bien aussi aider l’équipe Jouons le jeu lors d’après-midis ou soirées jeux.

En résumé, je me sens disponible pour Caritas !

Actions sur le document
    • facebook
    • twitter
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • favoris
    • more