Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Air et Vie Air et Vie

Un futur havre de paix

Les travaux du centre de détente, de vacances et de formations Air et Vie « avancent bien », assure Christophe Tanchette, responsable du projet. À tel point que Caritas Alsace organise une réunion d’information pour recruter des bénévoles en vue de l’ouverture du site en octobre prochain.

DNA - Edition de Saverne - Secteur de Marmoutier - par Guillaume Erckert, publiée le 25/05/2014

Marmoutier Domaine Air et Vie Un futur havre de paix

Le cadre reposant et enchanteur n’est plus à présenter. Le domaine Air et Vie, situé sur les hauteurs de Marmoutier non loin de la chapelle du Sindelsberg, dans un écrin de verdure, invite au calme et au repos. Cela tombe bien puisqu’il sera destiné, à la fin des travaux de réhabilitation, courant octobre, à devenir un espace de détente, de vacances et de formations.

« Passer du statut de consommateur à celui d’acteur »

Porté par Caritas Alsace, le projet s’adresse « principalement aux personnes seules ou en famille accueillies par le réseau Secours Catholique ou des partenaires associatifs, mais aussi au grand public, aux mouvements d’Église ou aux entreprises, avec l’ambition de faire se rencontrer les diverses populations. Une offre de réunions et séminaires sera mise en place pour les entreprises soucieuses d’organiser des événements de manière solidaire et respectueuse de l’environnement », détaille le responsable du projet à Caritas Christophe Tanchette.

L’accès à des séjours de vacances s’adresse à tous, sans distinction d’âge, de ressources ou de provenance géographique. Géré par 2,5 équivalents temps plein et des bénévoles encore à recruter (lire ci-contre), le domaine Air et Vie doit permettre aux plus démunis comme aux familles et aux chefs d’entreprise de souffler, de ressouder les liens familiaux ou de se réunir dans un environnement apaisant. Il devient ainsi « un outil de mixité et de développement social, mais également un vecteur de solidarité », assure Christophe Tanchette.

Le projet prévoit en effet de rapprocher les populations en proposant des activités en commun. Mais pas seulement. « On ne dit pas aux personnes qui arrivent ce qu’elles doivent faire. On les reçoit et on met en place de la solidarité », insiste Christophe Tanchette. Ainsi, les futurs pensionnaires d’Air et Vie n’auront pas uniquement le choix entre les animations mises en place par les bénévoles. Chacun sera libre de proposer des activités. Les personnes intéressées par l’une d’elles pourront alors y participer.

À travers ce concept, qui replace l’individu au cœur du dispositif, « on passe du statut de consommateur à celui d’acteur, salue le responsable du projet. Le cadre est assez ouvert et flottant pour que les gens se sentent à l’aise et chez eux. »

Jusqu’à 150 personnes accueillies chaque jour

Pour fournir aux personnes amenées à séjourner dans le domaine un cadre de vie tout confort avec des services, des activités sociales et éducatives de qualité, Caritas a dû entreprendre des travaux de réhabilitation du bâti existant construit dans les années 70. Depuis novembre dernier, des travaux d’agrandissement et de modernisation ont débuté, avec pour objectif « de garder l’esprit du bâtiment ».

Une fois le chantier terminé, en octobre prochain, le domaine d’Air et Vie comprendra une offre d’hébergement constituée de 30 chambres – disposant de toutes les commodités et d’un balcon – et 72 lits. Elle sera complétée par d’autres chambres réservées aux bénévoles présents durant l’été et à la communauté des sœurs de la Croix qui résideront toute l’année sur place. En outre, le site de 1500m2 comprendra deux appartements pour permettre aux familles de se ressourcer. Il abritera également trois salles d’activités équipées (deux de 50m2 et une de 70 m2 ), un bar, une terrasse et un restaurant, un pavillon indépendant pour les groupes ainsi qu’un centre de documentation et de ressources sur l’œuvre du père Monnier. Cent cinquante personnes pourront être accueillies chaque jour, en comptant celles qui profiteront du restaurant.

À l’extérieur, dans le domaine de 4,5 hectares, un terrain de pétanque sera aménagé par des jeunes adultes délinquants et en grande difficulté sociale. Et un jardin sera implanté par des bénévoles et des jeunes du Mouvement rural de jeunesse chrétienne. « Des arbres fruitiers et des légumes seront plantés de manière sauvage. Les enfants pourront les cueillir sans même s’apercevoir qu’ils sont dans un jardin », note Christophe Tanchette. Un vrai havre de paix propice aux vacances.

Devenir bénévole à Air et Vie

Mercredi 28 mai, Caritas Alsace réseau Secours catholique organise une réunion publique d’information sur le bénévolat à Air et Vie. Les personnes intéressées ou tout simplement curieuses de savoir quelles seront les possibilités d’engagement bénévole à Air et Vie sont invitées à participer à cette rencontre. Pour le bon fonctionnement du site, Caritas recherche quelque 70 bénévoles en saison haute. « Le but est de créer une grande maison de famille dans laquelle les bénévoles auront tous des responsabilités, promet Christophe Tanchette, responsable du projet Air et Vie. Ils pourront choisir entre quatre pôles : l’hôtellerie et l’accueil ; la communication ; l’administration ; l’animation. » Les bénévoles peuvent s’investir toute l’année, selon leurs disponibilités, les activités sur place et l’occupation de la maison. D’autres pourront venir de manière ponctuelle. Si le site est prévu à l’ouverture pour octobre, Caritas a d’ores et déjà besoin de bénévoles pour aider à la création du jardin à compter du 31 mai. « Il y a environ 1 000 poteaux à installer, les plates-bandes à délimiter et un labyrinthe à créer, souligne encore Christophe Tanchette.

Réunion d’information sur le bénévolat à Air et Vie, mercredi 28 mai de 18 à 20 h. Lieu : Rue du Père-Monier, Sindelsberg à Marmoutier. Pour plus d’informations : http://www.caritas-alsace.org

Actions sur le document
    • facebook
    • twitter
    • Imprimer
    • Envoyer à un ami
    • favoris
    • more